12 juin 2014

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

- Irak

Consulat de Turquie à Mossoul :

La France condamne la prise en otages de plusieurs dizaines de ressortissants turcs au consulat de Turquie à Mossoul.

Nous appelons à leur libération immédiate. Tout doit être mis en oeuvre pour qu’ils retrouvent sans délai la liberté.

En ce moment difficile, la France exprime sa solidarité à la Turquie.


Q - Savez-vous s’il y a des Français et autres étrangers parmi les militants de l’EIIL qui ont pris le contrôle de Mossoul et Tikrit ?

R - Nous n’avons pas d’indications particulières à ce sujet.

Q - La communauté internationale a condamné la progression de l’EIIL en Irak. Mais quelles initiatives concrètes comptez-vous prendre pour stopper cette avancée ?

R - La situation en Irak est très préoccupante et fait peser une menace sérieuse pour la stabilité de toute la région. Il importe, dans la situation actuelle, que toutes les forces politiques irakiennes agissent en faveur de la concorde et de l’unité.

M. Laurent Fabius a engagé une série de consultations à ce sujet avec ses principaux homologues.

Il appartient en premier lieu aux autorités irakiennes de lutter contre les terroristes. La France soutient pleinement l’Etat irakien dans ce combat et a une coopération bilatérale dans le domaine de la sécurité intérieure, qui comprend une composante relative à la lutte contre le terrorisme.

Nous sommes également très vigilants pour prévenir les violences à l’encontre des minorités. Dès hier, nous avons appelé, par les canaux diplomatiques, les autorités fédérales irakiennes et le gouvernement régional kurde à prendre toutes les dispositions pour assurer la protection des populations locales, notamment des minorités chrétiennes.

Nous agissons par ailleurs dans le cadre multilatéral. Le conseil de sécurité des Nations unies se réunira aujourd’hui pour examiner la situation dans le pays.

Dernière modification, le 12/06/2014

haut de la page