21 janvier 2014 - Iran - Vœux de M. François Hollande, président de la République, au Corps diplomatique

(Paris, 17/01/2014)
(…)

L’Iran. Notre inquiétude était grande. Elle le demeure mais il y a eu un accord intérimaire qui a été trouvé après dix ans de blocage. La France - et Laurent Fabius tout particulièrement - a posé, lors de toutes ces discussions, des exigences. Elles sont devenues celles de toute la communauté internationale. Il n’est pas question de laisser l’Iran se doter de l’arme nucléaire. Mais d’ici là, constatons le progrès qui a été obtenu : le processus d’enrichissement a été bloqué.

J’adresse un message de responsabilité aux dirigeants iraniens pour qu’ils puissent mettre en œuvre pleinement, dans la lettre et dans l’esprit, l’accord intérimaire qui puisse ouvrir ensuite la voie d’un règlement final sur cette question. La France, en tout cas, maintiendra à la fois sa disponibilité, son engagement mais aussi sa vigilance. (…)./.

(Source : site Internet de la présidence de la République)

Dernière modification, le 21/01/2014

haut de la page