28 janvier 2014 - Liban

Liban

Q – Il y a une escalade de la violence à Tripoli, accompagnée d’un renforcement de la présence structurée de mouvements islamistes de tout poil. Il y a maintenant des sections locales de divers groupes combattants en Syrie. Est-ce que cela vous inquiète ? Et quel est votre sentiment là-dessus ?

R - La position de principe de la France a été exprimée par le ministre des Affaires étrangères à plusieurs reprises. Tout doit être fait pour préserver le Liban de l’impact de la crise syrienne et d’une déstabilisation. C’est pour cela que la France coopère étroitement avec les autorités libanaises, notamment à travers la Finul. Nous soutenons également l’armée libanaise dans sa mission de sécurisation du pays et de stabilisation de son territoire, afin de le prés

Dernière modification, le 29/01/2014

haut de la page