29 Avril 2014 - Intervention du représentant permanent de la France auprès des Nations unies

- Liban - Intervention du représentant permanent de la France auprès des Nations unies (New York, 29/04/2014)

Nous devons aussi adresser un message de soutien au Liban.

Face à la crise syrienne, la France salue la générosité du Liban et souligne la charge que représente l’accueil de plus d’un millions de réfugiés. Elle rappelle par ailleurs que les atteintes à la paix civile au Liban comme à sa souveraineté ne sont pas acceptables. Le Liban ne doit pas se trouver entraîné dans l’engrenage de la guerre civile syrienne. Nous rappelons également l’importance de la lutte contre l’impunité et saluons à cet égard le rôle du Tribunal Spécial pour le Liban.

Nous nous félicitons que le gouvernement d’union nationale formé le 15 février dernier ait obtenu l’investiture du parlement et que ce dernier ait repris son activité législative. Nous saluons cette dynamique de relance des institutions, qui doit être poursuivie et consolidée, afin que le Liban puisse faire face aux immenses défis auxquels il est confronté.

Dans ce contexte, il est crucial que ce Conseil réitère son soutien à la stabilité, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Liban :

- en appelant à ce que les élections présidentielles se déroulent selon le calendrier prévu, dans le respect des procédures et de la constitution et en rappelant l’importance d’éviter tout vide à la tête de l’État libanais ;

- en soutenant la politique de dissociation lancée par le président Sleiman et qui doit constituer un cadre pour l’avenir ;

- enfin, en appelant la communauté internationale à se mobiliser aux côtés du Liban qui ne pourra faire face seul à la crise qu’il traverse.

La réunion du Groupe de soutien international au Liban à Paris le 5 mars a permis de réaffirmer le consensus international en faveur de l’unité, de la stabilité et de la souveraineté du Liban, et de lui réaffirmer son soutien face aux multiples répercussions du conflit en Syrie. Cet engagement doit être poursuivi dans les domaines humanitaire, économique et sécuritaire./.

Dernière modification, le 07/05/2014

haut de la page