6 mars 2014

- Syrie
Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

Q - Les Etats-Unis viennent d’accorder le statut de mission diplomatique au bureau de l’opposition syrienne. Un commentaire ?

R - La France a reconnu en premier, comme plus de cent pays, la Coalition nationale syrienne comme représentant légitime du peuple syrien. Nous avons répété à de très nombreuses reprises notre attachement à une Syrie libre, démocratique et respectueuse des droits de l’Homme et de toutes les minorités. Nous avons reconnu M. MonzerMakhous comme représentant de la Coalition nationale syrienne en France.


Q - Une réaction à l’annonce de l’élection présidentielle le 3 juin ?

R - Comme M. Laurent Fabius a eu l’occasion de le dire, cette candidature comme cette élection seraient une absurdité et une parodie tragiques. Aucune légitimité ne pourrait sortir de cette élection-fantôme dans un pays dévasté.

Bachar Al-Assad est responsable de la mort de 150 000 personnes. Seule une solution politique et la mise en place d’un gouvernement de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs, conformément à la déclaration de Genève du 30 juin 2012, permettront de sortir de la crise.

Dernière modification, le 07/05/2014

haut de la page