9 septembre 2014 - Gaza

(Paris, 09/09/2014)
Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

Q - Concernant la reconstruction de Gaza, est-ce qu’il va y avoir une réunion européenne pour discuter des modalités ?

R - Il faut que je le vérifie. La priorité aujourd’hui c’est la consolidation du cessez-le-feu. L’Union européenne et la France au cœur de l’union européenne ont proposé des mesures de confiance et un soutien pour consolider ce cessez-le-feu et le rendre durable. La priorité aujourd’hui c’est celle-là mais, évidemment, après le cessez-le-feu, il y aura aussi l’impératif de la reconstruction. Notre travail diplomatique, c’est d’aller vers une solution politique au conflit Israélo-palestinien. Notre objectif est d’éviter qu’on ne reste dans un statu quo où dans quelques mois il y aurait à nouveau une crise sécuritaire à Gaza et des violences à Gaza. C’est ce qu’a dit le ministre : seule une solution politique durable permettra définitivement de résoudre la question des violences et de l’insécurité à partir de Gaza et autour de Gaza.

Sur les perspectives de reconstruction, nous avons suivi avec nos amis Égyptiens et Norvégiens, la perspective de reconstruction de Gaza et de soulagement de la situation de la population sur place. Il y a une tradition suivant laquelle les Français sont associés à l’initiative des conférences de reconstruction, donc nous sommes toujours évidemment dans cette logique. Nos amis égyptiens et nos amis norvégiens nous ont consultés à chaque étape sur les dates et les contenus et nous serons associés bien sûr à cette conférence, dont il reviendra à nos amis de fixer la date, mais nous serons à côté des Égyptiens et des Norvégiens pour cela.

Encore une fois il y a aussi et avant tout la priorité à court terme de consolider le cessez-le-feu, parce que je crois que ce que nous voulons éviter aujourd’hui c’est qu’il y ait une reprise des violences. À moyen et long terme l’objectif est la reconstruction. Pour coiffer l’ensemble une solution politique durable au conflit Israélo-palestinien doit être trouvée et c’est aussi notre objectif. Laurent Fabius et le ministre des affaires étrangères égyptien qui était là la semaine dernière en ont parlé et les Égyptiens ont annoncé une conférence sur Gaza, nous serons associés étroitement à sa préparation et à son déroulement.

Dernière modification, le 10/09/2014

haut de la page