Cérémonie d’inauguration et de nomination du collège-lycée franco israélien Raymond Leven

*12 janvier 2009*

Quelques centaines de personnes ont participé à la cérémonie d’inauguration du lycée franco-israélien Raymond Leven le lundi 12 janvier 2009 à 09 h 30, à Mikvé Israel, en présence du Premier Ministre de l’Etat d’Israël, M. Ehoud Olmert.
- 

Outre le Premier ministre, ont participé à cette cérémonie Monsieur Jean-Michel Casa, Ambassadeur de France en Israël, Madame Anne-Marie Descôtes, Directrice de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, Madame Joelle Aflalo, présidente de la Fondation Dorset (était représentée par M. Aflalo), le Professeur Ady Steg, Président de l’Alliance israélite universelle, et Monsieur Hubert Leven, président de la Fondation Rashi et vice-président de l’Alliance.
- 

Initiative conjointe de la République française et de l’Etat d’Israël, le lycée franco-israélien situé à proximité de Tel Aviv offre à ses élèves un modèle d’enseignement biculturel d’excellence. Mis en oeuvre par l’Alliance israélite universelle avec le soutien des services culturels de l’Ambassade de France, de la Fondation Rashi, de Mikvé Israël et de la Fondation Dorset, il est le fruit d’un partenariat exemplaire entre la sphère publique et privée.
- 

Son projet d’établissement innovant répond aux besoins d’élèves sensibles au monde moderne, qu’ils fassent partie de la communauté française expatriée, de la communauté franco-israélienne ou de la communauté israélienne francophile. Pour le ministre français des Affaires étrangères et européennes, M. Bernard Kouchner, ’ce programme ambitieux contribuera à renforcer encore les liens qui unissent la France et Israël, habituant les citoyens des deux pays, et cela dès leur plus jeune âge, à établir des relations en profondeur, des relations sentimentales et historiques.’
- 

150 élèves étudient actuellement au lycée franco-israélien, de la 4ème à la Première, et dès l’an prochain, le lycée proposera un cursus complet, de la 5ème à la Terminale.
- 

A l’occasion de la cérémonie d’inauguration, le lycée franco-israélien a été officiellement nommé Raymond Leven, en hommage à une grande figure du judaïsme français. Porteur de la Croix de guerre et de la médaille de la Résistance, Raymond Leven (1905-1980) fut l’un des principaux guides de la reconstruction des institutions juives de France d’après guerre.
Fortement attaché à la France et à Israël, il fut vice-président de l’Alliance israélite universelle de 1973 à 1980.

Dernière modification, le 12/04/2011

haut de la page