Conseil de Défense - Communiqué de la présidence de la République (Paris, 11/03/2015)

La menace d’attaque terroriste contre notre pays demeurant élevée, le chef de l’État a décidé de maintenir l’engagement des armées sur le territoire national à hauteur de 10.000 militaires en soutien des forces de sécurité du ministère de l’intérieur.

Le président de la République a réuni un Conseil de Défense pour faire le point des opérations militaires et des moyens de l’État mobilisés pour assurer la sécurité de nos concitoyens en France comme à l’étranger.

La menace d’attaque terroriste contre notre pays demeurant élevée, le chef de l’État a décidé de maintenir l’engagement des armées sur le territoire national à hauteur de 10.000 militaires en soutien des forces de sécurité du ministère de l’intérieur. 7.000 d’entre eux sont déployés dans la durée, principalement pour la surveillance et la protection de sites à caractère confessionnel particulièrement menacés.

Le chef de l’État a demandé de prendre les mesures nécessaires pour adapter l’organisation des armées à cette évolution de leur mission et leur permettre d’apporter une protection adaptée à l’évolution des menaces et aux besoins de protection des Français.

Il a demandé d’en tirer toutes les conséquences en termes d’adaptation des effectifs du ministère de la défense, au-delà des 7.500 postes dont il avait déjà décidé le maintien le 21 janvier dernier. Ce travail sera réalisé dans le cadre de l’actualisation de la loi de programmation militaire./.

(Source : site Internet de la présidence de la République)

Dernière modification, le 12/03/2015

haut de la page