DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

Irak - Nations unies - Réunion exceptionnelle du conseil des droits de l’Homme (1er septembre 2014)

Le conseil des droits de l’Homme des Nations unies s’est réuni aujourd’hui, en session spéciale, pour traiter de manière urgente de la situation en Irak.
Il a adopté la résolution proposée par l’Irak et la France condamnant dans les termes les plus fermes les violations commises par l’EI, les exécutions sommaires, la persécution ciblée des individus sur la base de leur religion ou de leur croyance et les violences à l’encontre des personnes appartenant à des minorités ethniques et des minorités religieuses, en particulier les Chrétiens et les Yazidis. Le texte appelle les autorités irakiennes à nommer un gouvernement qui rassemble toutes les composantes de la société irakienne, pour promouvoir la réconciliation nationale. Il permettra également de dépêcher une mission en Irak afin d’établir les faits, de préparer le travail de la justice et de fournir une assistance technique aux autorités irakiennes.
La France se tient aux côtés des Irakiens dans leurs efforts pour combattre l’EI, préserver l’unité du pays et permettre à tous les individus, quelle que soit leur appartenance ethnique ou religieuse, de vivre en paix et en sécurité.

Dernière modification, le 02/09/2014

haut de la page