DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

PNG
Le Parlement a autorisé le 18 décembre la ratification de l’amendement au protocole de Kyoto qui prolonge celui-ci jusqu’en 2020. Après l’accord trouvé le 17 décembre à Bruxelles par les ministres européens de l’environnement sur les modalités de ratification de ce texte, c’est une étape positive en vue de la conférence « Paris Climat 2015 ».

Ces décisions confirment l’engagement de la France et de l’Union européenne dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Seul instrument international juridiquement contraignant de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le protocole de Kyoto a permis de réduire les émissions des pays développés. Notre objectif pour la conférence « Paris Climat 2015 » est de parvenir à un nouvel accord universel, appelé à entrer en vigueur en 2020.

La France appelle tous les pays qui ne l’ont pas encore fait à ratifier cet amendement, afin qu’il puisse entrer en vigueur dans les meilleurs délais.

Dernière modification, le 22/12/2014

haut de la page