Déclarations du Premier ministre Manuel Valls suite aux événements du 7,8 et 9 janvier 2015 (10/01/15)

Le Premier ministre, Manuel Valls, s’est rendu ce soir au rassemblement à la porte de Vincennes, à Paris, devant le supermarché cacher où on été tuées quatre personnes, victimes d’un acte antisémite. Il a déclaré :

"La France sans les juifs de France n’est plus la France. (...) Les juifs de France, depuis de nombreuses années, ont peur. (...) "Nous sommes tous aujourd’hui Charlie, tous policiers, tous des juifs de France".

Préalablement, à l’occasion de la présentation de ses voeux à la mairie d’Evry, le Premier ministre a déclaré :

"C’est un soulagement parce que les terroristes ont été mis hors d’état de nuire mais la peine, la tristesse, la colère sont là. 17 morts en trois jours, n’avions pas connu une telle attaque depuis des décennies. (...) La menace est là, présente. La combattre, c’est le rôle de l’Etat mais c’est aussi le rôle de la société.
(...)
Tout le monde doit venir demain à la manifestation. Le terrorisme (...) veut nous fracturer, veut que nous nous terrions chez nous. La plus belle réponse est celle que le peuple français donne depuis mercredi par des mobilisations spontanées partout dans les villes (...)
Ce sera une manifestation inouïe (...) qui doit être forte, digne, qui doit montrer la puissance et la dignité du peuple français qui va crier son amour de la liberté et de la tolérance. Venez nombreux !"

(Propos recueillis dans les médias français)

Dernière modification, le 10/01/2015

haut de la page