Déclarations du Porte-parole du Quai d’Orsay portant sur le processus de paix (Paris, le 07/02/2014)

Processus de paix

Q - On entend de plus en plus parler de sanctions européennes contre Israël en cas d’échec du processus de paix…

R - Nous n’envisageons pas l’échec des pourparlers. Nous nous situons dans une perspective de succès et c’est la raison pour laquelle nous les soutenons très activement. Il n’y a pas d’alternative à un accord global entre Israéliens et Palestiniens. Aujourd’hui, tout doit être mobilisé pour favoriser la réussite des discussions.

Q - Quelle sorte de dialogue pouvez-vous avoir sur la colonisation avec M. Liberman, qui viendra la semaine prochaine à Paris ?

R – La France a, avec ses partenaires de l‘Union européenne, une position constante : nous condamnons la colonisation. Cette position a été rappelée par le président de la République lors de sa visite en Israël et dans les Territoires palestiniens. Cette position est claire et connue des autorités israéliennes.

Dernière modification, le 10/02/2014

haut de la page