Interview du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls au sujet de la "quenelle"

JPEG

L’intégralité de l’interview exclusive de Manuel Valls a été publiée dans les éditions du « Parisien »-« Aujourd’hui en France » du samedi 28 décembre 2013.

Le Parisien : Dieudonné M’Bala M’Bala est il allé trop loin ?

Manuel Valls : Oui. Il y a bien longtemps que ce personnage est un habitué des prétoires à cause de ses propos. Mais cette fois une nouvelle limite, extrêmement grave, a été franchie. Quand on s’en prend avec une telle hargne à des journalistes (Ndlr : Frédéric Haziza et Patrick Cohen) du fait de leur patronyme, du fait qu’ils sont Juifs, ce n’est pas tolérable. Quand Dieudonné insulte la mémoire des victimes de la Shoah, c’est insoutenable. L’antisémitisme et le racisme sont avérés, ça suffit. Il faut casser la mécanique de haine de Dieudonné.

Y a t-il incitation à la haine raciale et à l’antisémitisme ?
Clairement oui. Dieudonné a été condamné à plusieurs reprises pour diffamation, injures et provocation à la haine raciale. C’est donc un récidiviste et j’entends agir avec la plus grande fermeté, dans le cadre de la loi. Mais j’insiste, il est hors de question, comme nous l’avons vu à Lyon, que des citoyens se fassent justice eux-mêmes.

Y a t-il un risque de trouble à l’ordre du public lors de ses spectacles ?
Les évènements de ces derniers jours montrent qu’un seuil a été franchi et que le risque existe. Je vais donc adresser une instruction aux préfets. A l’occasion de chaque spectacle, ils devront apprécier si le risque de trouble est caractérisé et justifie d’interdire la représentation. Arriver à l’interdiction peut prendre du temps. Mais nous ferons tout pour y arriver, car il faut en finir avec l’impunité et la complaisance auxquelles Dieudonné a eu droit.

La liberté de création et d’expression peuvent-elles être invoquées ?
Non, je ne le crois pas. La liberté d’expression est sacrée mais le racisme et l’antisémitisme sont des délits. Depuis longtemps, Dieudonné n’est plus un comique et sa démarche ne relève plus de la création. Pour tout dire, il ne fait plus rire personne. Ses spectacles sont devenus des réunions politiques où il déverse sa haine.

Le salut de la «  quenelle  » vous fait-il penser au salut nazi ?
Dieudonné ou certains de ses proches peuvent donner toutes les justifications qu’ils voudront, les faits sont là. Quand Soral fait ce geste devant le mémorial de la Shoah à Berlin, tout est dit. Il n y’a aucun doute : ce geste est antisémite.

Dieudonné a des centaines de milliers sur internet...
C’est bien parce que ce phénomène a pris une certaine ampleur que nous le combattons. Dieudonné pense qu’on peut tout se permettre, et bien moi je dis non. Et je dis aussi qu’il faut aider les maires car ils ont besoin de s’appuyer sur une démarche claire de l’Etat pour empêcher ces spectacles qui financent ouvertement une campagne d’antisémitisme et de racisme.

A chaque fois, les arrétés municipaux ont été attaqués par Dieudonné...
Voilà pourquoi je ne veux pas laisser les associations et les maires seuls. Je ne veux écarter aucune possibilité, y compris un durcissement de la loi. Car Dieudonné est l’expression d’un nouvel antisémitisme qui, sous façade de dénonciation du système ou d’antisionisme, fédère la haine du Juif, celle que l’on trouve à l’extrême droite en passant par celle présente dans certains de nos quartiers populaires. Quand Dieudonné dit à la télévision iranienne « que  le sionisme c’est le malin, le vice et le mensonge  », il n’y a pas de doute possible : Dieudonné est antisémite et raciste.

L’interdiction des spectacles peut elle intervenir cette année ?
Je l’espère. Mais il faut agir avec méthode. La mobilisation de tous les Républicains est également essentielle. J’invite à une prise de conscience collective, y compris de ceux qui sortent de son spectacle en faisant semblant de ne pas comprendre les propos antisémites dits à mots couverts. Aujourd’hui, ils ne peuvent plus dire qu’ils ne savent pas.

PROPOS RECUEILLIS PAR ERIC HACQUEMAND

Dernière modification, le 09/09/2014

haut de la page