Irak - Assassinats de masse (30 octobre)

- Irak - Assassinats de masse (30 octobre)

La France condamne fermement l’exécution en Irak de très nombreuses personnes dont les corps ont été retrouvés hier près des villes de Hit et de Ramadi.

Les Nations unies considèrent que les actes barbares commis par Daech sont constitutifs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Leurs auteurs devront rendre des comptes devant la justice.

La France est attachée à la lutte contre l’impunité. Elle a porté avec l’Irak une résolution au conseil des droits de l’Homme, établissant une mission d’enquête du Haut-commissariat aux droits de l’Homme chargée d’enquêter sur les exactions commises par Daech.

Dernière modification, le 03/11/2014

haut de la page