Iran - Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « France-Info » (Lausanne, 28/03/2015)

Nous souhaitons un accord, mais cet accord doit être robuste. Les Iraniens peuvent développer des activités en ce qui concerne le nucléaire civil - c’est normal - mais pour la bombe atomique c’est non. Pourquoi ? Parce que si les Iraniens ont les moyens d’aller vers la bombe atomique, non seulement c’est une situation extrêmement dangereuse dans cette région qui est déjà éruptive mais les autres pays, en tout cas d’autres pays voisins vont eux-mêmes se doter de la bombe atomique. Si nous voulons éviter cela, il faut que l’on trouve les modalités techniques et c’est de cela que nous discutons.

Ce n’est pas facile, cela pose la question de la durée de l’accord, de la recherche et du développement, de la transparence et des contrôles. C’est de cela que nous discutons.

J’espère des concessions de la partie iranienne qui vont nous permettre d’aller plus loin. Il y a eu des progrès mais il y a des obstacles qu’il faut surmonter./.

Dernière modification, le 01/04/2015

haut de la page