Iran - Propos à la presse de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 01/08/2015)

Ce n’est évidemment qu’un premier contact officiel mais je pense que c’était une visite utile, parce que nous avons parlé de cet accord sur le nucléaire iranien, nous avons parlé de la région parce que les Iraniens y sont très présents et nous avons parlé aussi de nos relations bilatérales.

Il y a des divergences, les Iraniens sont présents directement ou indirectement dans plusieurs pays. Ils le sont en Syrie puisqu’ils soutiennent Bachar Al-Assad, ils le sont en Irak, ils le sont d’une certaine manière au Yémen et ils le sont aussi au Liban à travers le Hezbollah.

On verra si cet accord nucléaire aboutit à une modification de leurs positions. Ce que nous souhaitons, c’est qu’ils travaillent pour la paix et la stabilité. Pour le moment, ce n’est pas évident et donc nous allons discuter de tout cela. Nous allons continuer à discuter puisque l’un des résultats de ma visite, c’est que désormais, l’Iran et la France auront au moins chaque année un point politique entre les ministres des affaires étrangères. Mais nous espérons que l’attitude de l’Iran va aller vers une stabilisation et vers la recherche de la paix. Ils sont aussi très importants au Liban./.

Dernière modification, le 04/08/2015

haut de la page