Israël - Lutte contre le terrorisme - Déclaration de M. François Hollande, président de la République, à la sortie de l’entretien avec M. Shimon Peres (Paris, 25/03/2016)

J’ai été très heureux de retrouver le président Shimon Peres, ici à Paris, à l’occasion de sa visite, dans le cadre de l’UNESCO. C’est un ami, un ami de la France, il représente depuis longtemps l’État d’Israël dans ce que nous voulons, c’est-à-dire la sécurité et la paix.

Aujourd’hui, il est porteur en plus d’une ambition que nous voulons partager : celle de saisir les technologies nouvelles pour les mettre à la disposition de ces mêmes ambitions de progrès, de paix et de sécurité. Les technologies peuvent contribuer à la fois à la sécurité, au progrès, au développement et également à la paix.

Nous avons donc ensemble travaillé pour porter ce projet. Nous l’avons fait dans un moment très particulier, un contexte très lourd avec les attentats qui se sont produits il y a quelques mois à Paris et quelques jours à Bruxelles, et des menaces qui restent encore très lourdes. Il y a eu de nombreuses victimes à Bruxelles comme à Paris et à Saint-Denis. Nous avons pu arrêter un certain nombre de ceux qui avaient commis ou permis de commettre ces actes. Nous savons aussi qu’il y a d’autres réseaux qui peuvent exister ou être utilisés par Daech - l’État islamique - qui, nous le savons, prépare et organise ces attentats.

Il faut donc rester d’une très grande vigilance et même s’il y a des attentats qui sont déjoués et des terroristes qui sont arrêtés, nous sommes toujours devant cette menace. Nous devons avoir la vigilance, l’efficacité indispensable et la coordination de nos actions à l’échelle de l’Europe et à l’échelle du monde.

Merci./.

(Source : site Internet de la présidence de la République)

Dernière modification, le 14/06/2016

haut de la page