L’ambassade de France partenaire d’Un Cœur pour la Paix

Le mercredi 19 novembre 2008, Jean-Michel Casa, ambassadeur de la France en Israël et Eric Seboun, attaché scientifique de l’ambassade se sont rendus à l’hôpital Hadassah voisin de Jérusalem. L’ambassadeur s’est réjouit de ce déplacement qui scelle pour la deuxième année consécutive l’investissement de la France auprès de l’association française « Un Cœur pour la Paix ».

Cette association œuvre depuis plus de deux ans avec l’hôpital Hadassah dans le but de soigner des enfants palestiniens atteints de cardiomyopathies congénitales. Jean-Michel Casa et le professeur Azaria Rein, chirurgien à la tête de l’unité de cardiologie pédiatrique à Hadassah, ont insisté sur le fait qu’il ne s’agit nullement « d’une action de charité, mais bien de fournir à la population palestinienne les soins dont elle a besoin. »
C’est dans cette optique que l’ambassade de France en Israël soutient cette année, et pour la deuxième fois, l’association « Un Cœur pour la Paix ». La convention signée entre le docteur Yuval Weiss, directeur de l’hôpital, Azaria Rein et l’ambassadeur permettra à un enfant palestinien d’être pris en charge à Hadassah. Un apport non négligeable sachant que le coût minimum d’une telle intervention en cardiologie approche les 12 000 euros.
Le docteur Muriel Haim, présidente de l’association, a exprimé ses remerciements à Jean-Michel Casa et a ajouté au nom de l’association dans son ensemble, qu’ils étaient heureux de pouvoir compter à nouveau la France parmi leurs soutiens. Bernard Kouchner, ministre des Affaires Étrangères et Européennes, fait lui-même partie du comité d’honneur de l’association « Un Cœur pour la Paix ».
Avant de quitter le site d’Ein Karem où a eu lieu la signature de la convention, l’ambassadeur Jean-Michel Casa a indiqué qu’il souhaitait faire plus en faveur de cette opération et qu’il tenait à ce que perdure la relation entre l’ambassade, l’association « Un Cœur pour la Paix », et l’hôpital Haddasah.

Dernière modification, le 21/07/2009

haut de la page