Quai d’Orsay - Déclarations du porte-parole - 5 décembre 2013

- Entretien de M. Laurent Fabius avec M. Ahmed Tomeh, Premier ministre du gouvernement provisoire de la Coalition nationale syrienne (Paris, 5 décembre 2013)

- Entretien de M. Laurent Fabius avec son homologue sud-africaine (Paris, 5 décembre 2013)

- Participation de Mme Yamina Benguigui à une réunion sur les violences faites aux femmes dans les conflits (Paris, 5 décembre 2013)

- Tunisie - Dialogue national

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations suivantes :

- Entretien de M. Laurent Fabius avec M. Ahmed Tomeh, Premier ministre du gouvernement provisoire de la Coalition nationale syrienne (Paris, 5 décembre 2013)

M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, a reçu aujourd’hui M. Ahmed Tomeh, Premier ministre du gouvernement provisoire de la Coalition nationale syrienne, ainsi que trois membres du gouvernement formé le mois dernier.

M. Laurent Fabius a réaffirmé l’importance de la conférence de Genève II pour engager une transition répondant aux aspirations démocratiques du peuple syrien et respectueuse des droits de l’Homme. Il s’est félicité de l’engagement du Premier ministre de la Coalition en ce sens. Dans cette perspective, MM. Fabius et Tomeh ont évoqué la nécessité d’une amélioration urgente de l’accès humanitaire sur le terrain, conformément à la déclaration présidentielle du conseil de sécurité des Nations unies du 2 octobre.

Le ministre des Affaires étrangères a salué l’approche pragmatique et concrète exprimée par M. Tomeh et les ministres présents. M. Laurent Fabius a fait part de la disponibilité de la France à aider le gouvernement provisoire à mettre en œuvre ses priorités, notamment en matière d’administration locale et de fourniture de services de base dans des domaines tels que l’énergie, la santé, l’eau et la sécurité alimentaire. Cette aide s’inscrira dans le prolongement des actions de soutien aux conseils locaux déjà engagées par la France. M. Fabius a fait part de la décision de la France de rejoindre le fonds multi-bailleurs pour la reconstruction de la Syrie mis en place par l’Allemagne et les Emirats arabes unis dans le cadre du groupe des "Amis du peuple syrien".

Le ministre des Affaires étrangères a enfin pris note de la volonté du gouvernement provisoire de travailler à la restructuration de l’armée libre et à la formation des services de police dans les territoires libérés, afin d’assurer la sécurité de la population.

Dernière modification, le 05/12/2013

haut de la page