Quai d’Orsay - Déclarations du porte-parole

Israël/Territoires palestiniens

JPEG Q - La FIDH et d’autres ONG demandent à la France d’intervenir auprès du géant en télécommunications, Orange (l’État détiendrait 25% de son capital), pour que cette société cesse de travailler en partenariat avec des sociétés israéliennes dans les implantations israéliennes jugées illégales en territoire palestinien occupé. Une réaction en vue de l’avertissement donné il y a quelque temps par les autorités françaises concernant les risques de travailler dans ces implantations ?

R - La position de la France et de l’Union européenne est connue.
Nous avons publié, comme la plupart de nos partenaires européens, des recommandations aux entreprises et aux citoyens sur les risques juridiques, financiers et de réputation de mener des activités dans les colonies. Elles sont en ligne dans la rubrique « conseils aux voyageurs » du site France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/israel-territoires-palestiniens-12265/

Dernière modification, le 12/05/2015

haut de la page