Visite présidentielle - Tribune de l’Ambassadeur

Chères Amies, cher Amis,

Nous préparons la visite d’Etat du Président de la République, du 17 au 19 novembre. Depuis François Mitterrand en 1982, les Présidents français sont venus ici pour y réitérer la force et la vitalité des liens d’amitié entre les deux pays. Dans cet esprit, M. François Hollande se rendra au Mont Herzl, le 17, afin de rendre hommage aux grands hommes dont la vision a façonné l’Etat d’Israël, terre d’accueil pour les Juifs du monde entier, grande démocratie, et pays à la pointe des sciences et de la technologie. Il se rendra bien sûr ensuite à Yad Vashem.

JPEG

Dans une région qui connaît de profonds bouleversements, la France est un partenaire fidèle et fiable dès lors que la sécurité de l’Etat d’Israël est en jeu. C’est bien le sens des efforts de mon pays pour lutter contre le terrorisme, empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique et contribuer à une solution politique qui mettra fin à la guerre civile en Syrie. De tous ces sujets, il sera question lors des entretiens du Président de la République avec MM. Shimon Perès et Benjamin Netanyahou, le 17 et le 18, et à l’occasion d’un discours qu’il prononcera à la Knesset, le 18 aussi. Parce que la sécurité d’Israël est au cœur de la relation entre nos deux pays ; et parce que, pour la France, la paix dans la région et la paix avec les Palestiniens sont également nécessaires à la sécurité d’Israël.

De François Mitterrand en 1982 à François Hollande en 2013 ; en une trentaine d’années, que de changements dans la société israélienne, dont le Président de la République saluera le dynamisme, y compris lors de l’inauguration de la deuxième Journée franco-israélienne de l’Innovation, en présence du Président de l’Etat d’Israël et du Premier Ministre, à Tel Aviv, le 19, devant un parterre de chefs d’entreprises et de start-ups des deux pays.

La relation entre nos deux pays, ancienne, indéfectible, peut encore être approfondie, loin des clichés de toutes sortes. Echanges humains et culturels, meilleure connaissance du partenaire, échanges économiques aussi, dont le niveau et le contenu doivent être accrus.

JPEG

Une visite enfin pour donner au Président de la République l’occasion de saluer le rôle déterminant de la communauté française et francophone d’Israël, architecte au quotidien des relations d’amitié et de confiance mutuelle.

C’est donc avec enthousiasme que nous attendons cette visite, et c’est avec beaucoup d’espoir et de confiance en l’avenir de cette relation que nous nous préparons à ce moment fort.

Dernière modification, le 19/09/2014

haut de la page